• Escapade 93

    Les semaines se suivent mais ne se ressemblent pas !

    Escapade 93

      

    Fragile printemps

    embrassé par le brouillard

    surseoir il te faut

      


  • Commentaires

    1
    Mercredi 30 Mars 2016 à 20:25

    Sur le Caroux on peut être en hiver le matin et en été l'après midi ou l'inverse !!!

    2
    Jeudi 31 Mars 2016 à 07:08

    le chemin.. parfois.....

    3
    monique
    Jeudi 31 Mars 2016 à 09:35

    Cette arrête dans le brouillard se dresse devant vous comme une ombre diabolique  qui en ferait fuir plus d'un, la témérité parfois ne peut lutter contre l'évidente prudence.

    Barrière de brouillard

    Pousse à rebrousser chemin

    Prudence est de mise

     

     

     

    4
    Dimanche 3 Avril 2016 à 20:18

    Ulysse, c'est bien ce qui fait son charme.

    Dilettante, ...mais là...les chemins, ni les sentiers n'existent pas.

    Monique, il est vrai que ce jour là, au cours de mon ascension il m'est arrivé à un moment de me pauser cette question "rebrousser chemin ou pas ?". L'irrésistible besoin d'arriver au bout a été le plus fort. Un plaisir solitaire immense.   

      • monique
        Dimanche 3 Avril 2016 à 23:31

        Courageux et téméraire mais surtout avide d'un bonheur d'atteindre son but en dépit de quelques risques pris, montée d'adrénaline, attitude souvent bien récompensée et au final la fierté d'avoir eu le courage d'affronter et de vaincre sa peur et surmonté les obstacles,  la joie est au bout du parcours, il en est de même dans la vie, bravo, j'aime bien cette petite phrase prononcée en ces circonstances "finalement j'ai bien fait" content d'une victoire sur soi-même.

    5
    Mardi 5 Avril 2016 à 07:13

    L'étrange et l' inconnu prennent le pas sur la raison....se surpasser!

    Très belle photo fantomatique ...

     

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :