• Escapade 63

    Escapade 63

    Le vent a soufflé

    sur le pas de ma porte

    des mots oubliés


  • Commentaires

    1
    monique
    Mardi 1er Décembre 2015 à 23:30

    J'aime comme vous faire des photos de vieilles portes, de celles qu'on n'ouvre plus, qui ont eu leur temps de vie et qui en garde les stigmates, la patine du temps laisse de belles couleurs.

     

    La porte s'est refermée

    Sur les rides du passé

    Peau couleur de brume

    Bribes d'histoire

    Des traces de mémoire

     

     

     

     

     

    2
    Mercredi 2 Décembre 2015 à 06:42

    ici on dit le bleu charron dont on peignait les charrettes de grains pour éloigner les insectes. très jolie photo. ce bleu que le temps du bois adoucit...

    3
    Mercredi 2 Décembre 2015 à 09:29

    As tu poussé ce battant d'un autre temps?

    Un jardin secret y est peut- être tapi?

    Belle prise..

     

    4
    Mercredi 2 Décembre 2015 à 21:47

    Monique, les vieilles portes ont toujours un petit côté intrigant et mystérieux. Comme parfois il serait bien de pouvoir lire leur histoire en jetant un œil au travers du trou de la serrure.

    Dilettante, Je crois bien qu'un peu partout on peignait les charrettes en bleu pour les mêmes raisons. Elles étaient bien plus mignonnes que maintenant ces gros tracteurs jaune ou rouge.

    Patricia, celle-ci non ! mais parfois ça m'arrive, surtout si c'est une grange ou une remise abandonnée.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :