• Escapade 31

     

    Escapade 31

    Compter les heures

    dans le manège du temps

    fuyant le présent


  • Commentaires

    1
    monique
    Mercredi 17 Juin 2015 à 23:58

     

    Sur le marbre récepteur

    L'ombre passe sans laisser de traces

    Et le temps se moque bien des qualificatifs

    Passé, présent ou avenir, il passe et nous passons

    Mais l'homme de ses mains habiles sculpte la pierre

    Le temps s'inscrit alors dans les veines de la matière

    Il passe et l'art retient l'empreinte de son passage

    Toute carrière raconte ainsi l'histoire de ce temps passé

    De tout ce temps qui passe laissant à ciel ouvert son champ à l'avenir.

     

     

    2
    Jeudi 18 Juin 2015 à 07:06

    fuir le présent c'est perdre son instant.. .le mur..le mur.. parfois sans même un espace de liberté intérieure.. je ne me tolère pas ainsi.. je me bouscule dès que je sens que je perds ce que j'appelle le "vivre à la bonne heure"..

    bel article qui fait réagir. bonne semaine.

    3
    Jeudi 18 Juin 2015 à 09:36

    Théâtre à ciel ouvert , toutes ces strates invitent à une partie de cache-cache !

    Menus visiteurs se faufilant dans l' interstice de ces grattes-ciel burinés par le temps ..A quel jeu joue t-on?

    Ombre mouvante de la course du soleil , impatient d'imprimer son empreinte sur ces blocs monstrueux...Douce ou râpeuse..caresse  de cette matière tantôt brûlante tantôt froide ...

    Partie tendue entre les heures du jour et la lumière Maître Râ !

    Partie rendue entre les heures de la nuit et la froideur de Dame Lune....

    Diurne , nocturne ..chaud , froid.... astralement vôtre!

     

     

     

     

    4
    Lundi 22 Juin 2015 à 22:02

    Monique, le présent est fait pour en profiter, l'avenir est dans les rêves et les projets.


    Dilettante, la bonne heure est bien celle qui est présente, il ne faut surtout pas la perdre.


    Patricia, chaque heure du jour ou de la nuit a sa beauté.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :