• Escapade 306

     

    Le Pas du Rat.                                   

     

    Depuis ses ressauts

     

    sa musique infernale

     

    habite mes sens

     

    roule dans mon silence

     

    m'inonde de ses rires

     

     

     

     

                                                  ...et en cadeau

     

    Au creux du vallon

     

    à la lisière des monts

     

    dansent mots et monts

     

                                                                            © Monique le 4 janvier 2020


  • Commentaires

    1
    Mardi 7 Janvier à 10:39

    un beau partage au bord de l'eau.

    2
    monique
    Mardi 7 Janvier à 15:54
    monique

    La nature bien souvent plus engageante que la vie nous offre sa musique, les mots sont ces petites notes qui viennent scander parfois le rythme et parfaire sa beauté, donner au bruit de l'eau toute cette puissance qui nous imprègne au plus profond de nous... votre poème en témoigne joliment.

    Merci Bernard, pour votre délicatesse. Tous mes vœux de bonheur à vous et à tous.

    3
    Mardi 7 Janvier à 18:13
    C'est toujours si beau d'entendre chanter les torrents. Bises maritimes.
    4
    Lundi 13 Janvier à 11:51

    Quel bonheur d'entendre de nouveau dans la montagne le chant des torrents !

    5
    Mercredi 15 Janvier à 09:29

    de quoi avoir les yeux et l'âme inondés

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    6
    Mercredi 15 Janvier à 21:17

    Broutilleb, tous les endroits sont bons pour un partage.

    Monique, tout le bonheur est dans vos poèmes déposés ici, merci.

    Dédé, le malheur c'est qu'ils semblent chanter de moins en moins.

    Ulysse, ils n'ont pas encore fait totalement le plein.

    Les caphys, ...et même chaussures et pantalon.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :