• Escapade 29

     

     

    Laissez-vous emporter ICI

     

     

    Escapade 29

    Entre deux sentiers

    à l'ombre d'un arbuste

    douce et fraîche

    j'ai laissé filer le temps

    jusqu'aux confins de l'azur


  • Commentaires

    1
    monique
    Samedi 6 Juin 2015 à 14:58

    Passants qui passez

    sur la quenouille filez

    la douceur des jours

    tricotez, brodez, tissez

    au fil du temps qui s'écoule

     

     

    2
    Samedi 6 Juin 2015 à 14:59

    Ses doigts de fée vers l'horizon s'étirent,Rêvassant à une insolite rencontre ..

    Un photographe la déshabille du regard..Elle l'observe , ignore tout de sa démarche!

    Rétive , elle s'abandonne enfin...Et coopère à son immortalité....

    Une mise au point s'opère, La belle tombe en pâmoison...

    Elle illustrera la première page d'un journal plein de charme !

    Merci , gentil promeneur lui dit-elle!

    Désormais, je prends de la noblesse..

     

     

     

     

     

     

     

    3
    Dimanche 7 Juin 2015 à 06:55

    les mots sont très poétiques, presque féminins.

    4
    Vendredi 12 Juin 2015 à 17:47

    Pour notre plus grand bonheur...Très poétique

    Merci 

    5
    Vendredi 12 Juin 2015 à 21:07

    Monique, du bel ouvrage !

    Patricia, merci à toi pour toute cette poésie.

    Dilettante, la poésie n'a pas de sexe clown

    Jackie, ce bonheur, s'il est petit c'est déjà beaucoup.

     

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :