• Escapade 278

    Vernazoubres.                                                               

    Escapade 278

     

    le printemps renaît

     

    viennent les jours les plus doux

     

    sur le banc assis

     

    sur sa canne mains posées

      

    le vieil homme m'a souri


  • Commentaires

    1
    Mardi 7 Mai à 17:49

    Si le vieil homme a souri, la glycine peut fleurir. Le printemps revient. (Je l'espère car il neigeait encore chez moi dimanche dernier). Bises alpines.

    2
    françoise
    Vendredi 10 Mai à 10:24

    j'ai 2 rêves

    avoir une poule au jardin et une glycine nonchalante au dessus de mon vieux portail en bois

    je suis cette vieille personne, tranquille, posée

    un bel article, merci

     

    3
    mue
    Dimanche 12 Mai à 08:30

    Papoter ...sans canne ...le temps me manque cruellement !

    beau poème, Bernard !

    4
    Dimanche 12 Mai à 12:08

    En vadrouille on fait toujours de sympathiques réponses. 

    PS Gibus rentre le 18 mai, attendons son retour pour programmer une rando ensemble

    5
    monique
    Dimanche 12 Mai à 12:51
    monique

    Poème qui raconte/avec des mots délicats/la douceur du printemps/la force d'un sourire.....

     

    6
    monique
    Dimanche 12 Mai à 12:58
    monique

    la glycine du jardin voisin est venue fleurir mon néflier, une bien jolie cohabitation -:)) au-delà des murs et frontières...

    7
    monique
    Dimanche 12 Mai à 18:37
    monique

    et comme jamais deux sans trois, de retour sur cette image : j'aime beaucoup le cadrage, la beauté des matériaux, la discrétion des fleurs de glycine, en un mot, je trouve Bernard, cette photo très belle.

    8
    Mercredi 15 Mai à 23:07

    Dédé, il semblerait que ce soit une certitude que le printemps est là.

    Françoise, ...alors tu as un beau sourire. Une poule, une glycine, deux rêves faciles à réaliser.

    Mue, j'espère bien que tu n'as pas encore de canne, pour ce qui est du temps j'en ai moi-même pas à revendre.

    Ulysse, j'espère que Gibus c'est bien remis. Attendons !

    Monique, les plantes savent cohabiter, mais parfois elles sont comme nous les humains, au détriment d'une autre espèce. Merci pour avoir aimé la photo. En matière de cadrage, depuis quelques temps j'ai un bon professeur et de plus est un copain en la personne de clic ici  

      • monique
        Samedi 18 Mai à 11:21
        monique

        merci Bernard et quel plaisir de découvrir les talents de votre copain  photographe dont les photos laissent entrevoir de nobles sentiments et une grande sensibilité d'artiste. C'est là plus qu'un professeur, j'ai gardé ce lien pour la beauté et ce dans plusieurs façons de voir et de photographier, accent mis , oui sur les cadrages, les couleurs, les formes, la beauté tout simplement dans le regard qu'il porte sur ce qui nous entoure.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :