• Escapade 267

     Le plateau du Caroux.                                   

    Escapade 267

     

     Tempête de vent

     

    son humeur insouciante

     

    clame colère

     

     

    Equilibre précaire

     

    les pas de plus en plus lourds

     

     

     

     

    Note : vent à 90km/h, l'eau qui gèle dans le sac à dos, impossible de faire correctement une photo.


  • Commentaires

    1
    Lundi 4 Février à 20:42

    Bonsoir. Elle est très belle cette photo et me rappelle des tempêtes de neige vécues dans les Alpes. Soudain, tout devient blanc et le vent s'engouffre dans tous les pores de la peau et hurle entre les branches des sapins. Belle semaine et merci pour la poésie de ce billet.

    2
    Mardi 5 Février à 06:49

    Quel bel hiver cette année ! Dommage que je ne puisse plus randonner ..

    Quel courage , Bernard ...A coeur vaillant , rien d'impossible ..( Jacques Cœur )

    Je t'imagine , le corps arque-bouté , luttant contre Éole frigorifié lui aussi , te frayant un passage entre les touffes de genêts résignés et soumis ..

    Mais , Monsieur Printemps ne tardera pas ..n'est ce pas?

    3
    Mardi 5 Février à 07:36

    c'est bleu d'hiver, je le préfère aux autres.. il engourdit les sens et atténue la vie dure parfois.. on se préoccupe des engelures plus que du demain. jolie photo... de quoi sucer des glaçons..

    4
    Mardi 5 Février à 15:58

    J'ai aperçu la neige au sommet du Caroux et j'y serais bien allé mais ce sera pour la prochaine fois !

    5
    Mercredi 6 Février à 07:07

    Belle escapade....

    6
    monique
    Mercredi 6 Février à 11:17
    monique

    J'aurais bien la nostalgie de ce froid hivernal si beau sous la neige...mais l'hiver n'est pas fini et peut encore s'offrir ici, le vent vient  amplifier les sensations que semble refléter votre photo, en fait vous avez réussi à mettre le froid en image autant que le paysage, c'est malgré tout fort réussi.

     

    Pas un seul flocon

    sur le pommier du Japon

    les premières fleurs

    Un hiver a deux vitesses

    entre soleil et nuages

    7
    Vendredi 8 Février à 21:20

    Dédé, c'est un plaisir pour moi de savoir que parfois des photos peuvent rappeler des souvenirs.

    Patounette, il a bien le temps d'arriver le printemps, n'allons pas plus vite que les saisons.

    Françoise, heureusement j'avais un thermos d'eau chaude.

    Ulysse, je te le souhaite, demain j'y retourne mais la neige aura disparue.

    Monique, je ne sais pas si la photo est réussie, j'en doute un peu, les conditions météo me l'on faite prendre au jugé au risque d'être moi-même emporté par le vent. J'aime bien vos premières fleurs, d'autant que dans mon jardin l'amandier commence à fleurir depuis deux ou trois jours. 

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :