• Escapade 263

                     Sur le chemin de Bardou.                                               

     

     Gravées sur le tronc

     

    à la pointe d'un couteau

     

    deux, trois lettres

     

    d'un amour assurément

     

    est-il d'actualité ?


  • Commentaires

    1
    Samedi 12 Janvier à 07:59

    il avait gravé un je t'aime sur un champignon  puis il m'a quittée sans même un regard.il a abîmé le champignon pour rien. c'est idiot.. aimer tue;

    2
    Samedi 12 Janvier à 12:30

    L'amour éternellement gravé. C'est très beau. Pour ce qui est de la réalité, on laisse le point d'interrogation. Bises alpines.

    3
    monique
    Dimanche 13 Janvier à 22:02
    monique

    Cicatrice d'amour

    jamais n'est refermée

    dans le cœur de l'homme

    l'arbre n'est que le témoin,

    victime d'une blessure

     

     

     

    4
    Mardi 15 Janvier à 07:09

    Témoignage incrusté dans le bois noble ...C'est émouvant !

    5
    Mercredi 16 Janvier à 14:52

    Françoise, vu sous cet angle, bien aimer, ce serait ne pas aimer (sourire)

    Dédé, amour interrogatif.

    Monique, avant la blessure il y a tout de même eu les plaisirs.

    Patounette, le bois va lui aussi disparaître.

     

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :