• Escapade 223

                                                                                                                    Ce n'est pas sur les sentes mais dans mon jardin

    Escapade 223

     

     Printemps frivole

     

    tes charmes tu dévoiles

     

    dans le silence


  • Commentaires

    1
    Mardi 8 Mai à 07:50

    caresse douce sur l'instant fragile... ah!...si ton rose m'était conté...

    2
    monique
    Mardi 8 Mai à 12:34
    monique

    Frou-frou d'une rose

    dans l'intime du jardin

    la  délicatesse

     

    3
    Mercredi 9 Mai à 22:34

    comme une soie sauvage

    4
    christiane
    Jeudi 10 Mai à 11:28

    Quel doux nid pastel ...! j'ai envie de m'y blottir ....

    5
    Jeudi 10 Mai à 16:11

    Oh!mais tu es un cachotier ! Son tutu est sublime ..

    6
    Samedi 12 Mai à 17:01

    Bernard tu devrais écrire "tes charmes tu dévoiles, puis tu nous caches" vu la météo fantasque !

    7
    monique
    Lundi 14 Mai à 11:30
    monique

    Dans votre jardin le frou-frou des roses ne craint ni la pluie ni le vent et chaque jour s'ouvre sur les charmes de cette rose. Du bonheur que l'on goûte il est douceur.

    8
    Mardi 15 Mai à 22:14

    Françoise, la fragilité est de chaque instant.

    Monique, au risque de vous décevoir les frous-frous de mon jardin n'aiment ni le vent et ni la pluie, je ne peux que regarder les pétales s'envoler au vent. 

    Sylvie, j'aime bien cette soie sauvage

    Christiane, ferme les yeux et imagine.

    Patricia, à chacun ses petits secrets !

    Ulysse, beaucoup me parlent des saints de glace, je vais finir par y croire.

      • monique
        Mercredi 16 Mai à 22:28
        monique

        Alors nous sommes logés à la même enseigne sur un tapis de pétales de roses money

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :