• Escapade 213

                                                                                                                                                 

                                                                                                                                                       Rencontre            

    Escapade 213

     

    Ailes déployées 

    étrange créature

     

    au bord du chemin 

     

     

    De dentelle habillée

     

    l'hiver s'en délectera


  • Commentaires

    1
    Lundi 12 Mars à 06:49

    papillon de jour ou papillon de nuit, l'as-tu pris dans ta main, au bord du chemin?

      • Mardi 13 Mars à 00:36

        Françoise, mimétisme parfait, c'est une plante entièrement sèche, peut-être sa façon à elle de se réincarner ? Bonne semaine.

    2
    Mardi 13 Mars à 19:36

    oh!!!

    de dentelle sculptée, elle sortait d'un long hiver

    3
    Mercredi 14 Mars à 06:33

    On peut dire que la nature engendre des merveilles ....une prise extraordinaire et d'une rare beauté ... Bravo au photographe qui sait dénicher les moindres secrets de la terre ..

    Un tout grand merci pour ce petit bonheur ailé ..

    4
    monique
    Jeudi 15 Mars à 00:47
    monique

    Je me suis assise au bord du chemin, la mort  à nouveau m'a donné rendez-vous, serait-ce là un  symbole troublant d'une putain de vie dans ce qu'elle a de plus cruelle et d'inacceptable. Elle m'avait pris ma fille, elle me prend mon mari, effondrée, ma douleur me semble inconsolable, j'aurais tant voulu trouver sur ma route une petite merveille en robe de dentelle qui s'offre toute en pudeur dans sa fragile beauté.

      • Jeudi 15 Mars à 13:33

        Monique, que mes modestes pensées puissent accompagner votre douleur. 

    5
    Jeudi 15 Mars à 07:20

    je savais mais chut, j'ai joué le jeu pour te faire plaisir.... bonne journée.

    6
    christiane
    Jeudi 15 Mars à 10:10

    Moi , j'aurais bien dit : un phasme ! Prêt à s'envoler ...!

    Pour Monique : La merveille est en vous Monique , dentellière des mots ! Par la magie de la "modernité " ,

    je peux vous dire que je suis avec vous dans cette traversée douloureuse . Et pardonnez moi , si vous me trouvez intrusive !

    7
    Jeudi 15 Mars à 13:40

    Sylvie, l'hiver lui a été fatal.

    Patricia, il suffit de savoir regarder ce qui s'offre à nous.

    Françoise, merci pour avoir joué (sourire)

    Christiane, pourquoi pas ! Faute de phasme, hier j'ai vu aussi de nombreux mouflons dans le Caroux.

    8
    Jeudi 15 Mars à 16:35

    Bernard , j' ai le mail de Monique , mais je passe par ton blog pour accompagner sa peine ...Mille baisers de soutien, Monique la Fée des jolis phrases ensoleillées dont chaque mot danse comme ds lucioles ..Petite mère courage , élégante même dans sa souffrance ...les mots me manquent ..

    Merci Bernard ..

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :