• Escapade 191

                                                                                                                 

                                                                                              Au sommet du Plo des Brus (autoportrait).

    Escapade 191

     

     Suivre son ombre

     

    sans rattraper l'étendue

     

    du temps qui passe


  • Commentaires

    1
    Vendredi 24 Novembre 2017 à 06:56

    l'étendue du désastre.........

    2
    monique
    Vendredi 24 Novembre 2017 à 12:15

     

    Très beau profil Bernard  ! laissant deviner votre âme altière de poète, la roche sait elle aussi entrevoir de beaux portraits comme savent  le faire également les nuages et les écorces

     

    Voir sur ce visage

    une sagesse incrustée

    stigmates du temps

     

    3
    Lundi 27 Novembre 2017 à 08:09

    Que dire de plus , tu as tout dit .....impressionnant de vérité !

    4
    Mercredi 29 Novembre 2017 à 15:20

    Françoise, ...oui !

    Monique, le temps amène ses stigmates, mais aussi la sagesse, tout du moins je l'espère !

    Patricia, alors je n'ai plus qu'à me taire (sourire)

    5
    Jeudi 30 Novembre 2017 à 18:42

    Non, surtout pas !sarcastic

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :