• Escapade 186

     

                                                                                                                                                                L'arête de Ramandure.

    Escapade 186

      

    Plonger le regard

    dans l'éphémère ombre

    née du jour qui vient


  • Commentaires

    1
    Vendredi 20 Octobre à 08:23

    tu es délicatesse, je suis très touchée. merci.  il faut peut être savoir marcher à l'ombre pour capter sa lumière..

    2
    Vendredi 20 Octobre à 17:59

    Je me souviens de cette rando assez corsée...belle prise ...de jolis mots posés au pied de ce roc.

    3
    ulysse
    Samedi 21 Octobre à 17:07

    pour vivre heureux vivons cachés 

    4
    Lundi 23 Octobre à 11:33

    solide comme un roc...

    5
    monique
    Lundi 23 Octobre à 23:12

    Ceci rejoint cette citation de Khalil Gibran que j'aime bien "C'est dans la rosée des petites choses que le cœur trouve son matin et sa fraîcheur" point n'est besoin de trop de lumière pour saisir et profiter de l'instant de bonheur fut-il fugitif .

    6
    Mardi 24 Octobre à 10:31

    Françoise, l'ombre n'est-elle pas la naissance de la lumière ?

    Patricia, pour sûr que cette rando est un peu raide, c'est ce qui la rend très agréable.

    Ulysse, c'est ce que dit le dicton, mais pouvons-nous rester longtemps caché ?

    Sylvie, un roc a aussi ses faiblesses.

    Monique, il faut faire attention a ne pas trop se mettre en lumière, on peut très vite retourner dans l'ombre.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :