• Escapade 177

                                                                                                     Vers Mazade des Huttes.

    Escapade 177 

     

    Brûlant est le vent

    dans la forêt il accourt 

    se mettre au frais

     


  • Commentaires

    1
    Mardi 8 Août à 08:43

    poésie que j'aime... trop fort!!...

    2
    monique
    Mardi 8 Août à 15:06

    ...discret il s'engouffre

    à cette heure dans les sous-bois

    la faune s'endort...

    il ventilera  les rêves

    du microcosme endormi

    3
    monique
    Mardi 8 Août à 18:40

    "Le vent, dans les feuillages, porte des messages, que les oiseaux traduisent jusque dans les montagnes"

    Philippe Sollers dans Beauté (clandestinité)

     

     

    4
    Jeudi 10 Août à 04:09

    Très beau sous-bois et tes mots de circonstance ..j'aime

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    5
    ulysse
    Dimanche 13 Août à 11:21

    Je suis allé sur le Caroux il y a quelques jours et j'ai eu du mal à trouver un endroit frais !

    6
    Mardi 15 Août à 21:27

    Dilettante, merci.

    Monique, ce jour-là je me suis assoupi au bord du chemin, deux chevreuils se sont approchés de moi, au bruit qu'ils ont fait j'ai sursauté et mon mouvement intempestif les a fait fuir, j'ai tout de même eu le temps de les voir (histoire véridique).

    Patricia, comment ne pas aimer la fraîcheur des sous-bois ?

    Ulysse, il faut aller plus haut, vers le sommet de l'Espinouse !

      • monique
        Mardi 15 Août à 22:24

        Génial !! un petit bonheur à croquer !! dommage qu'ils aient eu peur !! s'ils savaient comme ils ne craignaient rien !! la nature nous réserve de merveilleuses surprises !

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :