• Escapade 144

                                                                                                  Au milieu des vignes le micocoulier solitaire.

    Escapade 144

     

    La vie dépouillée

    dans la froideur de l'hiver

    attend le salut

     

    Le soleil de sa douceur

    lui donne espérance


  • Commentaires

    1
    Mardi 3 Janvier à 12:17

    dans le brouillard où nous sommes ici, voir la lumière et le soleil sur ta photo c'est comme un miracle

    2
    Mardi 3 Janvier à 12:17

    Ne jamais désespérer là est le salut !

     

    3
    Mardi 3 Janvier à 12:19

    Pour répondre à ta sympathique invitation de balade je suis partant mercredi , jeudi , vendredi ou un jour de la semaine prochaine comme cela t'arrange Dis moi simplement le jour le lieu et l'heure de rendez vous

    4
    monique
    Mardi 3 Janvier à 22:34

     

    l'arbre est prostré

    état de contemplation

    et d'hibernation

     

    silence et solitude

    sagesse et endurance

    5
    Mercredi 4 Janvier à 06:19

    Bel hiver sain dans ce panorama rural ...

    Arbre altier déployant ses bras dénudés

    Espérant une saison clémente ...sarcastic

    Bonne marche ..

    6
    Mercredi 4 Janvier à 21:21

    Sylvie, je ne pensais pas à en arriver jusqu'au miracle :-)

    Ulysse, si le désespoir nous gagne on peut toujours le noyer dans un verre de bon vin. A mercredi.

    Monique, les arbres semblent hiberner mais déjà les bourgeons pointent le bout de leur nez.

    Patricia, il ne faut pas que l'hiver soit trop clément, la nature a besoin d'avoir le froid de l'hiver.

    7
    Jeudi 5 Janvier à 08:21

    le froid protège de l'excès de sentimentalisme

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :