• Escapade 13

    Escapade 13

     

    La vie sur un fil

    face aux difficultés

    elle prend sons sens

     

     Le chemin est tortueux

    Dans le slalom des saisons


  • Commentaires

    1
    monique
    Jeudi 19 Mars 2015 à 00:00

    Sur les plateaux de l'Uzège, dans les champs de vignes taillées,  comme des caractères chinois les vrilles posées sur les fils tendus sont autant de poèmes écrits sur le bleu du ciel, une photo que je n'ai pas manqué de faire également dans l'attente d'un texte à venir. Comme vous j'ai trouvé cela très joli.

     

    Elle s'entortille

    Elle s'agrippe sur un fil

    La vrille de la vigne

    Toi fille à ta triste vie

    Comme la vrille tu t'accroches

    2
    Jeudi 19 Mars 2015 à 07:50

    quand le sourire ne tient plus qu'à un fil, quand le rire n'est plus assez subtil, moi tout simplement, je file..

     

    3
    Jeudi 19 Mars 2015 à 16:18

    Les vrilles de la vigne.. hommage a Colette !

    Tant que la vigne pousse, pousse, pousse

    je ne dormirai plus !

    Très beau recueil , je le recommande .

    Très belle vrille d'acier " trempée " , j'y suspendrai bien un nid artificiel...

    Bravo !Fallait-il y songer...

    4
    Lundi 23 Mars 2015 à 18:47

    Monique, les mots passés et parsemés seront bientôt habillés de feuilles et de fruits.

    Dilettante, de fil en aiguille les sourires se transforment en rires.

    Patricia, pas trop lourd ! ces vrilles sont fragiles.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :