• Escapade 124

     

    Les ruines de Tibéret (Cabrières)

     

    Escapade 124

     

    Eclat d'automne

    dans le coeur de ma grange

    les jours déclinent


  • Commentaires

    1
    Mardi 11 Octobre 2016 à 17:13

    Quel texte émouvant ...a double sens peut-être ?

    Au cœur de ton âme , les gonds encrés dans la pierre témoignent d'un passé secret..ou est la porte  ou est la clef ...des champs ?

    Belle réussite tout en luminosité ..j' adore ce contraste gris / vert.

     

     

     

     

    2
    Mardi 11 Octobre 2016 à 18:35

    quelle magie dans ces pierres!

    3
    Mercredi 12 Octobre 2016 à 07:35

    tu as engrangé l'été sur tes chemins.... bel article comme à chaque fois.merci

    4
    GIBUS
    Vendredi 14 Octobre 2016 à 17:49

    Une porte ouverte est toujours une invitation à entrer !

    5
    monique
    Vendredi 14 Octobre 2016 à 23:13

    Séisme en mon cœur, le temps suspendu,  l'adieu d'un enfant, mon enfant, hier était belle et radieuse, aujourd'hui n'est plus. Elle avait 45ans, deux petits enfants, une double rupture d’anévrisme me l’a emportée. Tout en moi est souffrance. Mon silence est celui des larmes, je n’avais pas ouvert mon ordi depuis je vais essayer de revenir et continuer à croire en la beauté de la nature, en la beauté des mots, en l’amitié  même virtuelle, au réconfort du partage. M'accrocher à ce petit rayon de soleil dans l'embrasure de ma douleur.A bientôt j’espère.  

    6
    Samedi 15 Octobre 2016 à 06:30

    Pour Monique

    Belle déclaration de cette Maman ...Quelle tristesse ! Courage Monique

    Les personne que l' on aiment ne meurt jamais , elles  restent lovées au creux de votre cœur à jamais ...le jour comme la nuit !

    Mue

    j' espère ,Bernard ,que tu me pardonneras pour cette intervention ...

      • monique
        Lundi 17 Octobre 2016 à 00:29

        Merci Patricia pour la douceur de vos mots, ils me touchent en ces jours si cruels, je ne sais pas si l'on peut arriver à cicatriser une telle blessure, mais tous ces mots de réconfort me donnent du courage.

    7
    Samedi 15 Octobre 2016 à 19:05

    Patricia, tout à fait ! A double sens, belle perspicacité.

    Devant la douleur de Monique tu es tout à fait pardonnée et tu as très bien fait.

    Sylvie, pierres et lumières vont tout à fait ensembles.

    Dilettante, l'été a eu une certaine tendance à se prolonger.

    Gibus, d'autant que là il n'y a pas de porte.

     

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :