• Escapade 104

    Escapade 104 

     

    Prisonniers du temps

    enserrés dans les saisons

    les jours s'écoulent

     


  • Commentaires

    1
    Lundi 23 Mai 2016 à 19:12

    Ce muret me rappelle celui de la baume de Navacelles ..

    Quel secret cachent ces minéraux ocrés si joliment érigés  ! rires , larmes , labeur épuisant ,  mains abimées par les callosités...

    Les paysans courbant l' échine à chaque levée de pierres  ...mais partageant " le casse-croûte" à la pause déjeuner ! et le coup de rouge ...dirait notre Ami Ulysse...cool

    L'histoire du temps jadis , quel courage !

    Le temps des manuels , des " lumières " , des courageux surtout ...Avaient ils le choix ?

    Merci Bernard

     

    2
    monique
    Lundi 23 Mai 2016 à 20:54

    murets en pierres sèches

    Dans la campagne gardoise

    Patience et beauté

    3
    Mardi 24 Mai 2016 à 06:38

    marcher le long de ces murs est bonheur rassurant.. beau moment

    4
    GIBUS
    Jeudi 26 Mai 2016 à 21:19

    Je croyais que ces murets étaient la particularité des monts de l'Espinouses, mais en rentrant d'un séjour en Ardèche j'ai découvert que là-bas aussi les hommes ont remués des tonnes de pierres durant toute leur vie.

    5
    Vendredi 27 Mai 2016 à 22:39

    Patricia, non le choix n'était pas pour eux, il fallait survivre.

    Monique, les murets de pierres font le charme de bien des régions dans le monde entier.

    Dilettante, bonheur rassurant, mais à chaque fois que j'en longe un je ne peux m'empêcher d'avoir une pensée pour tous ses bâtisseurs.

    Et oui Gibus ! Il fut une époque où pour rendre les pauvres terres cultivables où que ce soit il fallait remuer des tonnes de pierres. Aujourd'hui, nous, randonneurs, nous les regardons que pour notre seul plaisir. 

    6
    Vendredi 10 Juin 2016 à 11:07
    Très émouvant ce muret
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :