•                                                                                                                                     Vers le Bastion.

    Escapade 157

     

    Vaste étendue

    solitaire et rêveur

    j'erre dans le vent


    7 commentaires
  •                                                                                                                                                Le Puech

    Escapade 156

     

    Sorti de la nuit

    le papillon s'envole

    dans la lumière


    9 commentaires
  •                                                                                                                   L'Orb vers Cessenon-sur-Orb.

     

    Comme les petits ruisseaux font de grandes rivières, pour votre plaisir j'ai pris la liberté de joindre celui de Monique.

     

    Escapade 155

     

    Descendus des monts

    dans le fleuve entraînés

    les mots m'échappent

     

    -0-

     

    Les mots coulent à flot

    et nous filent entre les doigts

    dans le lit du torrent

    reste alors le bruit de l'eau

    métamorphose d'un poème

                                                                                                                          ©Monique le 12/02/2017


    7 commentaires
  •                                                                                                                          Le ruisseau de Banissou.

    Escapade 154

     

    Hiver pleurnichard

    patauger dans les chemins

    et chercher des mots

     

    Emportés par les torrents

    la page reste blanche

     


    6 commentaires
  •                                                                                            Le roc du Caroux depuis le Plo de la Maurelle.

    Escapade 153

    Escapade 153Il est un royaume où nul ne connaît son secret

    Ni Zeus et encore moins Apollon ne l'ont approché

    C'est un royaume immense comme une main

    Aussi infime qu'une éternité sans lendemain

    Naissance il a pris dans le bûcher de la terre mère

    Explosions, vents et marais sont ses pères

    Il est né dans la soif et le froid sur son dos

    Il est né dans la douleur criarde du cahot

     

    Un royaume qui a traversé des millénaires

    Imprégné d'histoires légendaires

    Il n'a ni or noir, ni or jaune

    Il n'a ni trésor, ni joli trône

    Royaume né des entrailles de la terre

    Expulsé des volcans en colère

    Je n'ai de cesse à vouloir percer son secret

    En vain ! C'est son mystère qui me fait l'aimer. 

                                           Ecrit en janvier 2008 et revu en février 2016


    7 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique