• Accueil

    Au cours de mes escapades qui empruntent chemins, sentiers et parfois des bartas je capture des impressions faites d'images et de mots. Pourquoi laisser ces images croupir au fond d'un tiroir, et les mots s'effacer sur des bouts de papiers prêts à s'envoler au moindre courant d'air ?

    Pour vous qui passez, qui parfois faites un bout de chemin avec moi, au travers de ce blog je livre quelques images et mots.

    Merci d'être venu quelques instants en ma compagnie.

  •  

                                                                                                                                                                L'arête de Ramandure.

    Escapade 186

      

    Plonger le regard

    dans l'éphémère ombre

    née du jour qui vient


    1 commentaire
  •                                                                                                                                           Au bord d'une ruelle de Planacan.

    Escapade 185

      

    Le sablier du temps

    file au rythme endiablé

    du vent qui gifle


    5 commentaires
  •                                                                                                                                  Camp Rouch sur le Larzac.

    Escapade 184

      

    L'automne est là

    le navire de la vie

    cherche refuge


    8 commentaires
  •                                                  

                            Suite à escapade 183, sur fond de ciel de Castanet-le-Haut savourez des mots de Monique déposés sur ce blog.

    Entre monts et mots

      

                           Une ombre en habit noir

                           Sur ciel en lavis d'encre

                           Les mots dilués jaillissent

                           Et du temps font surface

                           Sans crier leur détresse

                           Ils fendent le silence

                           Ils disent l'incertitude

                           D'un horizon lointain

                           Que l'on perçoit pourtant

                           Au crépuscule des jours

                           Ils s'inscrivent dans le temps

                           Ignorant consciemment

                           Ce demain sans lendemain

                                                             ©Monique le 25/09/2017

     


    7 commentaires
  •                                                                                                                      Vers la Roque Rouge.

    Escapade 183

      

                           De forêts en rochers

                           Je vagabonde

                           Sur les chemins ombragés

                           Sur les crêtes dénudées

                           Pas incertains

                           Certitude d'où je viens

                           Du bout des lèvres

                           Je pourlèche le temps

                           Il court trop vite

                           Je pénètre dans le crépuscule

                           Un dernier rocher

                           Le plus haut

                           Déjà dans la nuit

     

     

     


    7 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique